LANCEMENT REVUE DE PRESSE (21 novembre 2017) : Mort Charles Manson – Coalition Angela Merkel/FDP – Election Castagner

Dans les journaux de ce mardi 21 novembre 2017 se penche sur trois destins bien différents : Charles Manson, le tueur en série s’en est allé, les déconvenues en série encore et toujours d’Angela Merkel et l’élection de Christophe Castagner digne elle d’une série B.

 

Crédits : Wikipedia [TOBIAS SCHWARZ / AFP]
AFP PHOTO/JEAN-PHILIPPE KSIAZEK

Alors « Pourquoi Charles Manson est-il si connu ? ». C’est la question que pose une vidéo diffusée sur le site internet du Monde. Et bien, soit par ce que c’est un réel monstre, un « démon de l’Amérique », le gourou d’une secte ayant causé la mort d’au moins sept personnes, dont la compagne de Roman Polanski, et accessoirement le porteur d’une croix gammée tatouée en plein front.

Ou, tout simplement, car notre humanité souffre d’une pathologie incurable, « la curiosité morbide ».

 

Une autre victime s’est fait connaître. J’ai nommé « la coalition » entre Angela Merkel et le Parti libéral-démocrate allemand (FDP). Non, ceci n’est pas une insulte, mais l’acronyme du parti qui a quitté, dans la nuit du dimanche 19 au lundi 20 novembre, les négociations pour former un gouvernement issu des législatives de septembre.

Je vous ai perdu ? Achtung ! Achtung ! Heureusement, Francetvinfo résume l’affaire :  « C’était une coalition des impossibles ».

 

Et bien impossible est peut être allemand, mais pas français.

 

Avec l’élection magistrale et unanime, avec un score que donnerait envie aux dictateurs africains, Christophe Castagner est élu à la tête du mouvement « En Marche »  ! L’unique candidat aurait déclaré solennellement, dans un moment d’émotion, et par des mots puissants : « ça allait, mon poulet ?  ».

Immédiatement, des dizaines de journaux, dont le Huffington Post, s’empressent de produire articles et montages vidéo sur ce qui se révèle, en réalité, que de « quelques mots d’amour ».

 

Guillaume Testa

Laisser un commentaire